Le prêt rénovation : une bonne idée pour moderniser son bien immobilier ?

 

Le coût relatif à des travaux de rénovation peut vite grimper : moderniser, restaurer, redécorer… les opérations se succèdent pour donner du style à votre intérieur en le rendant tendance. Que vous fassiez vous-même ces travaux ou que vous engagiez des artisans qualifiés, vous aurez besoin de moyens de financement fiables et adaptés à vos besoins. L’une des solutions à envisager est le prêt rénovation, mais est-ce que cela vaut vraiment le coup ?

Qu’est-ce qu’un prêt rénovation ?

 

Le prêt rénovation est réservé à certains types de travaux et doit être différencié du prêt immobilier. Dédié le plus souvent aux travaux énergétiques visant des économies sur le long terme, ce crédit à la consommation peut aussi permettre le financement d’améliorations dans l’habitat via des travaux de gros œuvre, de second œuvre ou de finition.

La somme empruntée lors d’une souscription de prêt rénovation varie de 200 € à 75 000 €, avec une durée de remboursement qui varie de 3 mois à 10 ans.

Quelles sont les caractéristiques du prêt rénovation ?

 

Le bien immobilier, restauré grâce au prêt rénovation, doit être construit depuis plusieurs années et être modernisé selon les normes et réglementations en vigueur. Ce type de prêt est normalement “affecté”, ce qui signifie qu’il est exclusivement réservé à la réalisation du chantier de rénovation. En contrepartie, le taux d’intérêt appliqué reste bien plus bas que celui d’un prêt à la consommation classique “non affecté”. Plusieurs catégories de prêts se distinguent dont :

  • L’éco-prêt à taux zéro qui est un prêt aidé, exclusivement réservé aux travaux d’économie d’énergie. Ce prêt peut être complété par différentes aides : Ma Prime Rénov, éco primes, etc.
  • Le prêt amélioration de l’habitat de la CAF qui vise un meilleur confort dans le bien immobilier et qui se limite à 1 067 € par foyer.
  • Le prêt conventionné pour les travaux qui garantissent une baisse de la consommation d’énergie.
  • Le prêt d’accession sociale et le prêt travaux amélioration réservés aux foyers les plus modestes.

Quelques idées pour moderniser son bien immobilier

 

Moderniser son bien immobilier peut signifier : réaliser une transformation mineure ou au contraire cumuler plusieurs types de travaux (ou bouquet de travaux). Vous pouvez par exemple envisager la pose de panneaux photovoltaïque et d’un chauffage solaire avec production d’eau chaude sanitaire (ECS), l’installation d’une pompe à chaleur ou d’un autre appareil utilisant les énergies renouvelables : poêle de masse, poêle à pellets, etc. Essentiels également, les remplacements des menuiseries et plus spécifiquement des ouvrants, cumulés avec la remise en état de la toiture, l’isolation des rampants et des murs extérieurs (ITE), favorisent les économies d’énergie.

Concernant les travaux de décoration pour moderniser, pourquoi ne pas réaménager votre cuisine ou votre salle de bain et faire repeindre entièrement vos pièces de vie ?

À qui s’adresser pour financer les travaux dans son bien immobilier ?

 

Vous souhaitez moderniser sans attendre votre bien immobilier ? Votre banque pourra certainement vous offrir une solution mais le taux proposé ne sera peut-être pas le meilleur du marché.

Avant d’opter pour un prêt dédié à l’habitat, n’hésitez pas à comparer les offres des différents organismes financiers ! Grâce aux simulateurs en ligne, les offres proposées en temps réel par les banques apparaissent clairement sur votre écran et le choix peut être réalisé objectivement. Que vous soyez propriétaire occupant ou bailleur, locataire ou occupant à titre gratuit, le prêt affecté à la rénovation vous permet d’agir immédiatement.

Pour les prêts travaux, le moyen le plus simple reste de contacter votre courtier IN&FI Crédits. En tant qu’expert crédit, votre consultant vous aidera à définir la meilleure solution de financement pour votre situation et votre projet.