Les différents types de prets, prêt classique, prêt modulable, prêt emboîté,…

Prêts du secteur libre

Sont visés les prêts classiques à l’habitation, à taux fixe ou variable, avec des options qui diffèrent d’un établissement prêteur à l’autre.
Prêt classique

Caractéristiques :

  • à long terme (jusqu’à 20 ans, voire 25 ans, ou au-delà selon les établissements prêteurs)
  • amortissable
  • à taux fixe (autrement dit, qui ne subit aucune variation durant toute la durée de remboursement) ou à taux variable ou taux révisable (autrement dit, fixé à partir d’un indice de référence, le Tibeur ou Euribor 3 mois ou 1 an généralement, puis révisé à intervalles réguliers : tous les 3 mois ou tous les ans)
  • et destiné à financer l’acquisition ou la construction d’un logement, ou encore des travaux portant sur un logement

Prêt modulable

Caractéristiques :

  • à taux fixe ou variable,
  • dont les mensualités de remboursement suivent l’évolution des capacités financières de l’emprunteur, à la hausse ou à la baisse, la durée du prêt pouvant également augmenter ou, au contraire, diminuer en conséquence (d’où une économie possible sur le coût total du crédit)

Prêt emboîté (ou à palier)

Caractéristiques :

  • à taux fixe ou variable,
  • qui permet “d’emboîter” en une mensualité globale et constante, pendant toute la durée du prêt, les différents prêts (de nature et de durée différentes) qui composent le plan de financement

Prêt relais

Caractéristiques :

  • à court terme (1 jour à 2 ans)
  • non amortissable (remboursement du capital en 1 seule fois au terme)
  • consenti à l’emprunteur dans l’attente d’une rentrée d’argent (produit de la vente d’un immeuble, généralement), dont le montant varie entre 60 et 80 % des sommes attendues

Prêt “in fine”

Caractéristiques :

  • non amortissable (remboursement du capital emprunté en 1 seule fois au terme), avec possibilité de paiement différé des intérêts
  • d’une durée de 8 à 10 ans, en règle générale
  • le plus souvent utilisé pour l’achat d’un immeuble locatif