Investissement immobilier locatif DOM TOM

Trois dispositifs visant, notamment, à favoriser l’investissement immobilier locatif outre-mer se sont succédés. Tous ouvrent ou ont ouvert droit, sous certaines conditions, à une réduction d’impôt sur le revenu

Dispositifs successifs (1) et périodes d’investissement
Loi Pons : du 01.01.86 au 31.12.2000 Loi Paul : du 01.01.2001 au 20.07.2003 Loi Girardin : du 21.07.2003 au 31.12.2017

(1) Dans le cadre de chacun de ces dispositifs, une réduction d’impôt est également accordée au titre de la souscription au capital de sociétés exerçant dans certains secteurs d’activité : industrie, pêche et tourisme, par exemple.

Bénéficiaires des investissements immobiliers locatifs dans les DOM-TOM

Il s’agit des personnes physiques fiscalement domiciliées en France (métropole + DOM).

Investissements concernés

Ouvrent droit à réduction d’impôt :

  • l’acquisition ou la construction d’un logement neuf, la réalisation de travaux de réhabilitation sur un logement ancien, le logement devant être affecté à l’habitation principale du propriétaire ou loué non meublé à usage de résidence principale pendant au moins 5 ans (6 ans pour le locatif “intermédiaire” autrement dit sous conditions de loyer et de ressources du locataire),
  • la souscription au capital de sociétés immobilières de construction ou SCPI ayant pour objet la location nue de logements neufs, pendant 5 ans au moins (6 ans pour le locatif “intermédiaire”), comme pour les investissements en direct.

La location ne doit pas être consentie à un membre du foyer fiscal du propriétaire ou d’un de ses associés.

S’agissant de la souscription au capital de sociétés de construction ou de SCPI, le contribuable doit s’engager à conserver ses parts pendant 6 ans au moins.

Investissement immobilier locatif : Fiscal

Pour un même logement, la réduction d’impôt pour investissement dans les DOM-TOM n’est pas cumulable avec d’autres réductions d’impôt ou avec certaines déductions (déduction pour amortissement dans le cadre du dispositif Robien, par exemple).

Réduction d’impôt sur le revenu

Dispositifs Montant de la réduction et modalités de répartition
Loi Pons Aucune réduction ne peut plus être pratiquée
Loi Paul : 

  • en règle générale
  • locatif intermédiaire (1)
  • (25 % x investissement) sur 5 ans, soit 5 % par an
  • (40 % x investissement) sur 5 ans, soit 8 % par an
Loi Girardin : 

  • résidence principale du propriétaire
  • locatif ancien réhabilité
  • locatif neuf
  • locatif intermédiaire (1) neuf ou ancien réhabilité
  • (25 % x investissement) sur 10 ans, soit 2,5 % par an
  • (25 % x investissement) sur 5 ans, soit 5 % par an
  • (40 % x investissement) sur 5 ans, soit 8 % par an
  • (50 % x investissement) sur 5 ans, soit 10 % par an



(1) Sous conditions de loyer et de ressources du locataire.