Arnaque au rachat de crédits : attention aux offres frauduleuses

Arnaque au rachat de crédits

La crise sanitaire a accéléré les difficultés financières de nombreux ménages et fragilisé l’équilibre budgétaire de nombreux particuliers ou professionnels. Dans ce contexte particulier, plusieurs arnaques ont fleuri. Elles consistent à proposer par démarchage téléphonique ou directement à domicile des offres de regroupement de crédits très alléchantes. La promesse de ces faux courtiers spécialisés se révèle en réalité être une arnaque. Les cas se multiplient, ce qui doit vous inviter à faire preuve de vigilance. IN&FI Crédits vous aide à faire preuve de vigilance.

Un processus bien rodé

Comment les arnaqueurs parviennent-ils à abuser de la vigilance des consommateurs pour détourner de l’argent ? Quelles techniques utilisent-ils face à des particuliers parfois bien informés ?

Bien souvent, la première prise de contact s’effectue par téléphone ou directement au domicile. Une personne qui se présente alors comme courtier en crédit vous propose de réduire le coût d’un emprunt que vous avez déjà contracté. La force de cet interlocuteur est qu’il connaît déjà un ou plusieurs crédit(s) que vous remboursez. Cela s’explique car ces arnaqueurs ont racheté des bases de données clients auprès d’autres entreprises ou se les sont procurées par des voies détournées.

Voilà comment une personne peut vous solliciter et disposer déjà d’un excellent niveau d’information sur vous : elle vous parle du crédit que vous remboursez actuellement, de votre rémunération, de l’état de votre épargne. Saisissant. Mais cela permet parfois de mettre en confiance et de tromper la vigilance. Ces documents peuvent en effet avoir été dérobés auprès d’une banque ou d’un organisme tiers – qui s’est fait pirater – et permettent aux arnaqueurs d’avoir de « vraies » informations à votre sujet.

Ensuite, ce courtier vous propose un nouveau crédit avec un taux très attractif. Une fois que vous l’avez validé, il est actif et une somme d’argent vous est versée directement sur votre compte. Tout est clair ? C’est alors que le courtier vous demande de lui reverser cette somme pour qu’il puisse solder le premier crédit. Il n’en fera en fait rien. Il va conserver cet argent et vous vous retrouverez à rembourser deux crédits… le premier n’ayant pas du tout été clôturé.

Éviter une arnaque au rachat crédits

Pour déjouer les arnaques et éviter de se faire avoir par une offre de rachat de crédits frauduleuse, il faut faire preuve de prudence. Méfiez-vous des offres avec des taux très bas et une réduction de la mensualité qui paraît démesurée. Dès que votre interlocuteur vous propose un taux d’intérêt record et/ou un délai de remboursement très long, cela doit vous inquiéter. De même, tous les discours de pseudo-courtiers qui vous proposent des conditions inédites, « qu’aucun banquier ou spécialiste du crédit ne peut vous proposer », ne sont pas à prendre au sérieux.

Attention également à l’urgence et à la pression exercée sur vous. Si vous devez vous engager car vous avez en face de vous une « offre à durée limitée », cela est en général le signe d’une arnaque potentielle. Il existe des délais légaux d’édition d’une offre et de réflexion.

  • Des prêts accordés sans demande de garantie et sans vérification de votre solvabilité n’existent pas ;
  • Tout intermédiaire en crédit qui vous propose une offre de prêt doit vous soumettre un agrément ou une autorisation ;
  • Le déblocage de fonds dans le cadre d’un prêt immobilier ou d’un prêt à la consommation ne nécessite aucun versement d’argent préalable.

Faire preuve de bon sens n’est pas toujours suffisant. Il faut redoubler de vigilance sur les questions financières car le sujet attire les arnaqueurs et autres escrocs. En cas de doute, demandez l’avis à un proche, qu’il s’agisse d’un membre de votre famille ou d’un ami. Vous pouvez éviter ainsi une situation dramatique.

Effectuez un rachat de crédits uniquement avec un organisme identifié

Le rachat de crédits est une opération de restructuration de la dette et de rééquilibre du budget qui nécessite du professionnalisme. Donnez suite uniquement aux interlocuteurs que vous avez sollicités ou aux organismes qui sont clairement identifiables. Si vous avez un doute lors de votre échange, demandez à votre interlocuteur des justificatifs. Tout courtier en rachat de crédits doit être immatriculé auprès du registre public des intermédiaires en assurance, banque et finance et avoir officiellement le statut d’intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement (IOBS).

Ne communiquez pas vos informations personnelles et ne confiez pas de documents privés au travers d’un simple échange téléphonique ou par un formulaire Internet avec un interlocuteur que vous ne connaissez pas.

Sachez pour conclure qu’il existe une liste noire de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Cette liste regroupe toutes les sociétés qui opèrent sur les questions financières et dont les pratiques sont jugées douteuses. Mais de nouvelles escroqueries apparaissent régulièrement. Alors, en complément de cette liste, prudence.

 

Photo créé par freepik.com