L’application des nouvelles normes énergétiques du Bâtiment repoussées

Initialement annoncée pour l’été 2021, la nouvelle norme RE 2020 ne sera finalement applicable, pour les permis de construire portant sur des logements neufs, qu’à partir de janvier 2022. Un calendrier progressif lui aussi sera repoussé sur les différents volets. 

En annonçant cela le 18 février dernier, la Ministre du Logement a voulu apaiser le consensus d’opposition des professionnels du Bâtiment. Elle a également souhaité donner plus de clarté aux éléments constitutifs de la Loi, pour le moins décriée quant à sa facilité d’application. 

Du coup, les autres échéances concernant les seuils d’émission carbone sont désormais à 2025, 2028 et 2031. Et concernant les bureaux et le secteur tertiaire cela pourrait ne survenir que fin 2022. 

Enfin, les sujets touchant aux caractéristiques techniques des bâtiments et des sources d’énergie ont aussi fait l’objet d’un assouplissement, au moins dans le discours. 

La seule ossature bois pour la construction ferait place à une tolérance de fondations en béton en fonction des situations géologiques. Le chauffage au gaz initialement prévu d’être interdit, pourrait être plus modérément impacté via le biogaz, si les études sur le projet « méthaneuf » devait satisfaire aux normes de sécurité et d’impact environnemental. 

Cet aménagement est assorti d’une clause de revoyure annuelle, durant la période de montée en charge des différentes dispositions pour suivre le degré de difficulté rencontrée dans le déploiement du plan.

A lire aussi :
⇒ Changer d’assurance emprunteur