Tout savoir sur MaPrimeRenov’

MaPrimRenov’ est le nom donné au dispositif d’incitation à la rénovation des logements depuis janvier 2020, en remplacement du CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique) et d’autres aides de l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat). L’ensemble de ces dispositifs, tout comme les règles d’octroi de l’Eco-PTZ, avait, il est vrai, besoin d’un sacré lifting pour être compréhensible et surtout accessible à un plus grand nombre de ménages. D’autant que les études menées en 219 avaient mis en avant le lien évident entre niveau de revenus des ménages et performance énergétique des logements occupés par ces mêmes ménages. Toutefois, le dispositif souffre encore d’un manque de popularité.  C’est pourquoi, les Pouvoirs Publics ont révisé les conditions et les bénéficiaires depuis octobre 2020, avec notamment un élargissement en 2021, aux propriétaires plus aisés dès le 11 janvier, puis aux bailleurs en juillet prochain.

MaPrimRenov’, comment ça fonctionne ?

Elle s’adresse à toute personne physique désireuse de réaliser des travaux permettant d’améliorer les performances énergétiques d’un logement. Il s’agit d’ores et déjà de propriétaires occupants aux revenus modestes. Les propriétaires aux revenus moins modestes seront éligibles en 2021. Et les propriétaires bailleurs le seront mi-2021 dans la limite de 3 logements loués. Les travaux pris en compte sont les travaux d’isolation (murs, planchers, combles, fenêtres), de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique d’une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif . Ils doivent être réalisés par un professionnel agréé RGE (Reconnue Garante de l’Environnement).

Les aides sont classées par couleur en fonction des revenus et de la composition du ménage, et éventuellement bonifiées en fonction du gain de performance énergétique. Un tableau disponible sur le site www.economie.gouv.fr/particuliers/prime-renovation-energetique ainsi qu’un simulateur d’aide permettent de calculer le montant de la prime. Le Gouvernement a demandé aux services administratifs de veiller à accélérer au mieux le paiement des dossiers présentés. A noter que la prime est cumulable avec d’autres aides, sauf avec le dispositif « Habiter Mieux Sérénité » de l’ANAH.

 

A lire aussi :

⇒ Le prêt rénovation : une bonne idée pour moderniser son bien immobilier ?
MaPrimeRenov’ : l’incitation aux travaux de rénovation énergétique

Photo créé par welcomia – fr.freepik.com