Les taux d’usure du T1 2021 sont sortis…sans surprise

Rappelons que les taux d’usure sont publiés trimestriellement par la Banque de France. Ils définissent le plafond des Taux Annuels Effectifs Globaux (taux nominal d’intérêt majorés des frais et accessoires contributifs à la réalisation de l’opération : assurance de prêt, frais bancaires de dossier, frais de garantie, honoraires des intermédiaires …) légalement praticables par les banques pour le trimestre à venir. Ils sont calculés sur la moyenne des taux pratiqués par les Banques sur le trimestre passé, majorés de 30%.

Le 26 décembre 2020, les taux du 1er trimestre 2021 sont donc parus, avec peu de variation, compte tenu de la légère baisse enregistrée sur le marché du crédit en toute fin d’année passée.

– Les prêts relais baissent de 3.01% à 2.97%.

– Les prêts immobiliers à taux révisable remontent de 2.41% à 2.52% (à noter que la plupart des banques de réseau ont sorti ce type de crédit de leur gamme de prêts commercialisés du fait des conditions actuelles de marché).

– Les prêts immobiliers à taux fixe inférieurs à 10 ans augmentent pour passer de 2,41% à 2,56%. Ceux entre 10 et 20 ans progressent légèrement de 2,52% à 2,57%, tandis que la maturité supérieure à 20 ans reprend sa lente érosion, sous l’effet des conditions agressives des banques et du taux de refinancement accommodant de la Banque Centrale Européenne, et passe de 2,68% à 2,67%.

Rappelons que les courtiers en crédit avaient déjà alerté les autorités de marché, depuis 2 ans, sur les effets bloquant d’accès au crédit pour les emprunteurs ayant des situations de santé délicates ou pour les séniors, du fait de l’impact proportionnellement fort des coûts de l’assurance dans le calcul du TAEG dans un contexte de taux très bas.

Photo créé par pch.vector – fr.freepik.com