Le Neuf toujours dans la morosité

The facade of a high building with some windows closed

 

Le Ministères de la Cohésion des Territoires vient de publier les statistiques concernant le Logement au titre de l’année 2019, et, sans surprise, le marché du Neuf accuse une baisse en regard à l’année précédente. Certes, le recul est faible en regard aux alertes des représentants des Constructeurs et des Promoteurs, mais compte tenu des cycles longs de production, ça signifie qu’il y aura une inertie même en cas de reprise. D’autant que les échéances électorales du 1er semestre vont crisper les projets et les décisions communales de programmes.

Pour 2019, 449.400 autorisations de constructions ont été délivrées, soit une baisse de 2,3%. Cet atterrissage moins préoccupant que déclamé est lié à un dernier trimestre 2019 bien meilleur que prévu, avec des autorisations pour les constructions individuelles à +3,8% et surtout un très fort rebond des logements collectifs (+19%). De leur côté les mises en chantier, avec 410.300 logements ont baissé de 1%, et la tendance reste baissière sur le dernier trimestre 2019, notamment en raison du poids des régions des Hauts de France et de l’Ile-de-France qui accusent toutes deux des baisses respectives de 14,6% et 10,3%.

A lire aussi :
⇒ L’Immobilier à Paris en 2020
⇒ L’Ancien qui rit, le Neuf qui pleure