RT 2012 : de dérogations en dérogations

AdobeStock_41209573

Tandis que la Réglementation Energétique (RE2020) devrait entrer prochainement en vigueur, on n’en finit pas de voir publier les reports, dérogations et autres modifications de toutes sortes sur la Réglementation Thermique (RT2012), qui s’inscrivait dans un plan pluriannuel de réduction forte de consommation des immeubles de toute nature.

Dernier événement en date : le projet d’arrêté prorogeant d’un an l’entrée en vigueur des dispositions pour les logements collectifs.
Ajoutant un allègement des normes de consommation au m², faisant dire aux professionnels que les bâtiments actuels seraient même moins performants que ceux construits en 2007.

En prolongeant ainsi le délai de mise en conformité, les Pouvoirs Publics vont aussi créer des confusions car les principaux critères de la RE2020 portent sur l’émissions de gaz à effet de serre (CO² notamment), et plus seulement la consommation énergétique. Le poids du parc de logements sociaux, où l’Etat, est impliqué n’est sans doute pas étranger à ces décisions, d’autant que parallèlement ce dernier demande aux sociétés de HLM d’accélérer sur la rotation de leur parcs gérés. La coïncidence ne tient pas toujours du fait du hasard….