Le PTZ dans le Neuf en zones détendues survit au Projet de Loi de Finances 2020.

AdobeStock_178448056

Les dernières semaines auront été fortes pour l’avenir du Prêt à Taux Zéro. Sa fin programmée au 31 décembre 2019 pour le financement du Neuf dans les zones B2 et C a fait se monopoliser acteurs du secteur de la Construction et élus locaux. D’abord balayé par les ministres concernés, l’espoir est revenu lorsque les députés ont voté le 15 novembre dernier, contre avis du Gouvernement, son maintien dans le Projet de Loi de Finances. Espoir revigoré lorsque les sénateurs ont suivi cette décision.  Ne restait que le veto de l’Exécutif pour remettre en cause le souhait exprimé de proroger d’au moins un an le dispositif. Le Gouvernement n’a pas voulu braquer les esprits et c’est donc logiquement que l’Assemblée Nationale a voté le projet définitif de Loi de Finances le 19 décembre, en maintenant l’accès au PTZ dans le Neuf jusque fin 2020, contre fin 2021 comme attendu par les professionnels du Bâtiment.

A lire aussi :
Fin du PTZ neuf en zones B2 et C ? Quel impact, quelles aides pour palier à la suppression… si elle a lieu ?