Les Pouvoirs Publics accélèrent sur l’aide à la rénovation et à l’aménagement des logements

 

facebook-linked_image___loupe_maison-1

 

Il l’avait annoncé en janvier dernier, il l’a fait le 19 septembre dernier. Le Secrétariat d’Etat au Logement vient de faire publier 3 mesures destinées à accompagner l’aménagement des locaux auprès des populations nécessiteuses ou fragiles dans leur rapport à leur habitation.

  • Tout d’abord, à l’égard des séniors, Action Logement distribuera des enveloppes de subventions destinées à faciliter l’aménagement des salles d’eau et des sanitaires. L’aide sera plafonnées à 5.000 € dont 50% pourront être inhérents aux travaux et pas seulement aux fournitures. Un simulateur existe sur le site Action Logement pour vérifier l’éligibilité au dispositif.
  • Ensuite un pack global de financement jusqu’à 50.000 € et sur une durée maximale de 20 ans à 1% (dont 15.000 €au maximum sous forme de subvention), pour la rénovation énergétique. Les bénéficiaires potentiels sont des salariés du privé pour leur résidence principale ou des bailleurs louant à des particuliers. Les biens doivent être situés en zone B2 ou C au sein de communes ayant signé la Charte « Action Cœur de Ville » avec les Pouvoirs Publics.
  • Enfin, pour favoriser la mobilité des personnes aux revenus modestes, et sous réserve du respect de critères d’éloignement et de revenus (NDLR : 1,5 SMIC), et de l’existence d’une promesse d’embauche dans le secteur privé, une prime de 1.000 € pourra être allouée afin d‘aider à supporter les dépenses de déménagement et d’installation.

Ces mesures, en plus du renforcement des avantages au dispositif VISALE, placent Action Logement au cœur de la politique d’aide de l’Etat… sur des niches. Mais c’est mieux que rien et ça répond à des besoins certains.