Une année record dans les transactions immobilières

facebook-Linked_Image___paris-3296269_1920

On savait  l’année 2019 bien partie pour être un grand cru de la transaction immobilière dans l’Ancien, on peut désormais vous confirmer qu’il s’agira d’un millésime exceptionnel.

Les mois d’été n’ont absolument pas ralenti le rythme des ventes de logements, et les Banques croulent désormais sous les demandes de crédit, au point que pour certaines les délais de décision peuvent atteindre plusieurs semaines. Un casse-tête pour les Notaires et les agents immobiliers, souvent contraints de solliciter des prorogations de délais de conditions suspensives, du fait des retards pris par les banques dans leur décision, et surtout dans l’édition des offres de prêt.  Le chiffre du million de mutations pourrait donc être atteint cette année, après deux années très dynamiques déjà (950 et 975 000 transactions en 2017 et 2018). Du jamais vu…

Les prix poursuivent du coup leur hausse, notamment dans les zones très attractives, créant une montée des prix sur leur périphérie, pendant que les zones rurales ou sans trait de communication direct souffrent d’un écart grandissant. La France se coupe, et les perspectives des échéances événementielles (Coupe du Monde de Rugby en 2023 et J.O en 2024) enfoncent le clou au profit des métropoles concernées.