Les jeunes locataires dans l’objectif de nombreuses initiatives

 

facebook-Linked_Image___etudiant

Nous ne reviendrons pas sur les évolutions du dispositif VISALE, géré par Action Logement, et destiné à accompagner les nouvelles mesures gouvernementales pour le contrat de bail mobilité, ou la garantie des jeunes locataires ou des locataires en situation précaire.

La population des jeunes désirant accéder à la location d’un logement est aussi une cible visée par d’autres initiatives, privées celles-ci. Que ce soit dans le domaine des compagnie d’assurances avec Loueragile (soutenue par AXA Assurances, plateforme de « pear-to-pear » entre bailleurs et particuliers locataires, ou avec Youse (CNP Assurances), cette cible de clientèle intéresse de nouveaux acteurs de la garantie.

Mais les jeunes parlent aussi aux jeunes… Des Fintechs, généralement sous forme de plateformes collaboratives voient le jour. Samrenting met en relation des personnes intéressées par la sous-location, en cas de besoin d’éloignement temporaire de son logement loué. Unkle fait appel à une communauté pour constituer un fonds de garantie rassurant un bailleur en présence d’un candidat à la location ne disposant pas d’une caution financière. Encore à signaler Papernest, plateforme d’assistance administrative aux formalités de déménagement, gratuite, et proposant aussi des liens avec des opérateurs de téléphonie ou de fourniture d’énergie, pour accompagner la mobilité des jeunes (et moins jeunes).

La location deviendrait-elle un nouveau mode de vie avec sa panoplie propre de services ?