Création d’un dispositif de défiscalisation Immobilière dans l’Ancien

facebook-Linked_Image___77_main

Parmi les pistes possibles pour redynamiser l’investissement privé et accompagner la politique du Logement du Gouvernement, le sujet de la revalorisation du parc de logements privés, vétustes ou inoccupés pour raisons de normes ou de salubrité, est mis en avant par beaucoup d’acteurs depuis plusieurs mois.

Le Ministre du Logement, M. Denormandie, l’a confirmé lors de son allocution au Congrès FNAIM du 27 novembre dernier, un dispositif de défiscalisation touchant à des logements anciens avec réalisation de travaux importants (on évoque 25% du prix d’achat) pourrait être voté. Il permettra d’alléger les demandes croissantes dans les secteurs tendus, même s’il n’y aurait pas de zonage prévu, en concourant aussi au plan de rénovation urbain et énergétique des habitats résidentiels. Les détails restent à publier, notamment en termes de conditions de loyers, et de définition des travaux, mais l’avantage fiscal devrait être calqué sur le dispositif Pinel.