Chaudières à fioul et fenêtres ne rentrent plus dans le champ du CITE

loupe_maisonDéjà prévue par la Loi de Finances 2018, la disparition du remplacement des fenêtres à simple vitrage et des chaudières à fioul est effectif depuis ce 1er juillet 2018.

Pour mémoire, les devis signés par les ménages avant le 30 juin et ayant fait l’objet d’un acompte effectivement versé resteront éligibles pour l’année 2018 pour leur totalité. Au-delà de cette réduction des opérations entrant dans le champ du CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique), c’est l’ensemble des dispositifs d’aide à la rénovation des logements qui fera l’objet d’une discussion avant la fin d’année auprès des Pouvoirs Publics.

Ainsi la bascule du Crédit d’Impôt vers un système de primes à la rénovation, et la poursuite du balayage de l‘efficacité des dispositifs via un bilan d’efficacité promis aux organisations représentatives du Bâtiment, seront les supports d’une réforme plus globale, où sans doute les contours de l’ECO-PTZ devraient aussi être revisités.