Calculez votre PTZ

Le prêt à taux zéro + est accordé, sous conditions de ressources, aux personnes primo accédantes de leur résidence principale. Chaque établissement apprécie la solvabilité et les garanties présentées par l’emprunteur. Aucun intérêt ni aucun frais de dossier n’est perçu.

Conditions pour bénéficier du PTZ +

1) Affecter le logement financé à la résidence principale dans le délai d’un an. Ce délai peut être porté à six ans lorsque le logement est destiné à être occupé par le bénéficiaire du prêt dès sa mise à la retraite. Par dérogation, vous pouvez le donner en location si vous devez changer de résidence principale pour des raisons professionnelles (mutation, chômage…) ou familiales (divorce, invalidité…).

2) Ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux dernières années, sauf si vous êtes :

  • titulaire d’une carte d’invalidité (2ème ou 3ème catégorie),
  • bénéficiaire de l’allocation adulte handicapé (AAH) ou de l’allocation d’éducation spéciale (AES),
  • victime d’une catastrophe rendant inhabitable votre logement.

 

3) Justifier à la date d’émission de l’offre de prêt, de ressources d’un montant inférieur à un plafond. Celui-ci, fixé par décret, est fonction de la localisation du logement et de la composition du ménage.

4) Justifier d’un certain niveau de performance énergétique fixé par décret.

 

Ce que peut financer un PTZ +

Le PTZ + permet de financer :

  • l’achat d’un logement neuf,
  • la construction et l’achat d’un terrain, la transformation en local d’habitation, etc.,
  • l’achat d’un logement ancien du parc social par son locataire,
  • l’achat d’un logement dans lequel ont été effectués, ou sont effectués lors de l’acquisition, des travaux d’une importance telle qu’il est assimilé ensuite à un logement neuf,
  • l’achat et l’amélioration d’un logement ancien dans certaines communes (décret du 30/12/2014) ; les travaux doivent alors correspondre à 25% du coût total de l’opération et le logement être situé dans une commune éligible (liste définie par arrêté, environ 6 000 communes concernées).

 

Montant et durée du PTZ +

Le PTZ + est considéré comme faisant partie de l’apport personnel. Il est cumulable avec tout autre prêt, sous réserve des conditions d’obtention propres à chaque prêt : prêt d’épargne logement, prêt PAS, etc.

Le montant du PTZ + est déterminé en appliquant un pourcentage au coût maximal de l’opération (TTC) appelé quotité, dans la limite d’un plafond qui varie en fonction de la localisation du logement. Cette quotité varie entre 10 % et 35 %.

La durée totale du prêt peut aller de 12 ans à 25 ans, avec ou sans différé. Elle se compose de 2 périodes qui peuvent se cumuler :

  • une période de différé de remboursement,
  • une période de remboursement.

 

Source : lesclesdelabanque.com