Jusqu’où iront les prix de l’Immobilier dans l’Ancien ?

prix_immobilier_paris_2013Si dans le Neuf, on ralentit la hausse des prix, le marché résidentiel de l’Ancien s’emballe. Pas partout, certes, mais dans plusieurs secteurs portés par des événements divers.

L’IDF continue de progresser en moyenne de +0,3% selon MeilleursAgents.com, portés par les petites surfaces.

Sur le plan national, c’est plus contrasté avec une hausse globale de 0,2% en 4 mois, mais avec deux villes phares que sont Lyon (+9,8% sur un an glissant) et Rennes (+5,8% sur un an glissant). Lyon bénéficie de la mise en service des infrastructures en chantier depuis plusieurs années, tout comme Rennes qui rénove son centre-ville et accueille la ligne LGV. A noter que Bordeaux qui avait porté la hausse durant plus d’un an se tasse, mais avec un niveau de prix qui demeure élevé, y compris en périphérie de la CUB.

Les métropoles françaises restent attractives pour les investisseurs, comme le confirme la récente étude RICS, et l’horizon des Jeux Olympiques risque de maintenir un niveau de prix élevé dans les métropoles d’accueil des épreuves et dans les villes d’attractivité touristique.