En quoi va consister le Plan de Rénovation Energétique des Bâtiments ?

Présenté le 26 avril dernier par Jacques MEZARD et Nicolas HULOT, le PREB (Plan de Rénovation Energétique des Bâtiments) accompagne la Loi ELAN tout en se focalisant sur la rénovation énergétique du parc global des bâtiments, et dans l’objectif 2050 de la consommation neutre Carbone ainsi que pour la lutte contre le réchauffement climatique.

Il se décline en 4 axes.

Le premier est un axe de définition collaboratif avec les acteurs des Marchés pour améliorer et accélérer la rénovation énergétique de tous les bâtiments, publics comme privés.

Le second vise à lutter contre la précarité énergétique (7 millions de logements énergivores abritant principalement des ménages modestes) et à rénover le parc résidentiel à raison de 500.000 logements par an. Pour ce faire, il y aura une simplification des accès à l’Eco PTZ, aux subventions (création d’un fonds de 50 M€ pour 35.000 ménages modestes par an) et la création d’un véritable guichet unique d’information auprès des personnes.

Le troisième axe se donne pour objectif de rénover les bâtiments du secteur tertiaire, public et privé, avec un encouragement fort aux changements de comportements et de moyens d’exploitation.

Enfin, le dernier axe vise à accompagner les professionnels dans leur montée en compétence (par le biais de la formation notamment) et à soutenir l’innovation, notamment numérique. Le PREB devrait coûter 14 milliards d’euros sur le quinquennat ainsi qu’une estimation de 5 milliards d’euros de certificats d’énergie.