LE POUVOIR D’ACHAT IMMOBILIER DES FRANÇAIS EST EN HAUSSE !

Il semblerait que la situation de l’immobilier profite enfin aux acheteurs ! Du fait de la réduction des niches fiscales, de la diminution des aides de l’état, et d’un accès aux crédits immobiliers plus tendu, le nombre des offres d’achats a diminué. Cette baisse de la demande entraine avec elle une baisse du prix des logements neufs et anciens sur tout le territoire français.

La baisse des prix de l’immobilier amorcée depuis l’été dernier se confirme. En moyenne, on constate une hausse du pouvoir d’achat immobilier dans toutes les grandes villes de France.  Ainsi à Marseille, un futur propriétaire peut espérer un gain moyen de 3 m2 pour 1000 euros de mensualités sur 20 ans, et dans les villes de Nice ou Strasbourg, ce sera en moyenne un gain de 1 m2.  Quant à la situation sur Paris, si la baisse n’y est pas encore à l’ordre du jour, du moins l’augmentation des prix est clairement stoppée.

Une baisse du prix des logements neufs et anciens

D’après M. Roland Tripard, président du directoire de SeLoger.com : « Dans la plupart des grandes villes françaises, les prix du printemps 2012 sont désormais inférieurs de 10 à 15 % aux sommets atteints lors de l’été 2007. Au niveau national, les prix de vente aujourd’hui sont comparables à ceux de l’été 2005 ».

La hausse du pouvoir d’achat immobilier est cependant inégale d’une région à l’autre. Ainsi pour un même prêt immobilier, l’appartement pourra faire 66 m² à Toulouse, 59 m² à Bordeaux, ou encore 49 m² à Lyon.  Malheureusement, compte tenu du niveau des prix de l’immobilier à Paris, avec 1000 euros de mensualité à rembourser sur 20 ans, un acheteur ne peut encore généralement s’offrir qu’un studio de 20 m² dans la capitale.

Des taux d’emprunt immobiliers toujours très bas

Si vous êtes en recherche d’un logement, la période s’annonce riche en opportunités. D’autant que les taux immobiliers sont eux-mêmes stabilisés à un niveau très avantageux.   Pour un prêt sur 20 ans, les taux de crédit immobilier s’affichent une moyenne à 3,65%, sur Paris, un peu plus qu’à Lille où les taux restent les plus bas (3,40%).

C’est le moment de faire jouer la concurrence entre les banques pour acquérir le bien immobilier dont vous rêvez. Rapprochez-vous de votre conseiller In&FI Crédits qui vous permettra de trouver rapidement un établissement préteur avant de négocier pour vous les meilleures conditions d’emprunt.