CHANGER DE BANQUE : UNE DEMARCHE COMPLIQUÉE ?

L’UFC-Que Choisir, association de défense des consommateurs, a publié récemment une enquête sur les pratiques françaises en matière de changement de banques.  Les démarches sont souvent perçues comme compliquées et les obstacles semblent parfois difficiles à surmonter. Changer de banque, un parcours du combattant ? In&Fi fait le point…

D’après les résultats de l’enquête UFC: 40 % des personnes interrogées déclarent  avoir rencontré des problèmes lors de leur changement de compte. 29 % des sondés ont constaté des décalages dans les transferts des ordres de virements et de prélèvements, 13 % des erreurs de la part de la banque d’arrivée et 10 % l’encaissement d’un chèque sur leur ancien compte.

L’enquête révèle également que 31 % des français se sont arrêtés en chemin, estimant que le changement était trop long ou trop compliqué, ou que la détention d’un credit immobilier limitait leur liberté de mouvement. Face à ce constat, L’UFC demande la mise en place d’un « système de portabilité du numéro bancaire » similaire à ce que le marché de la téléphonie mobile propose aux abonnés.

Notons cependant que le changement de banque est une opération pour laquelle la réglementation s’est assouplie ces dernières années. Ainsi, la clôture d’un compte courant ou d’un livret est gratuite depuis le 1er janvier 2005 et ne doit entraîner aucun frais. Il suffit pour le faire d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre banque, ou d’utiliser un formulaire dédié. Parallèlement à cette clôture, l’ensemble des services associés seront résiliés d’office (carte de paiement, consultation web, etc.) et vous devrez retourner à votre banquier tous les moyens de paiement en votre possession (carte bleue, chéquiers, etc.).

A retenir : la mise à zéro d’un compte courant n’est pas assimilée à une clôture. Dans certaines banques, cette mise à zéro entraîne même des frais pour comptes inactifs.  Si vous souhaitez quitter votre banque, le mieux sera donc d’opter pour une clôture définitive.