CRÉDIT IMMOBILIER : TAUX FIXE OU TAUX RÉVISABLE ?

A l’heure actuelle, dans le souci de ménager les efforts de reprise économique, les taux d’intérêts sont maintenus à des niveaux particulièrement bas par les différents banquiers centraux. Ces conditions pourraient-elles inciter au choix d’un taux révisable pour votre emprunt ?

Rappelons que dans le cas des taux fixes, les taux de prêts sont fixés en début d’emprunt, notamment en fonction des conditions d’emprunt des banques sur le marché obligataire (taux à long terme). A contrario, les taux variables sont eux directement indexés sur certains taux des marchés financiers à court terme, (Euribor 3 mois ou Euribor 1 an), auxquels les banques rajoutent une marge comprise entre 1 % et 1,5 %. Sauf à casser tout retour de la croissance, ces taux variables devraient donc rester exceptionnellement bas cette année.

Si vous êtes tentés par ce type de taux, nous vous conseillons cependant de prendre des précautions en choisissant une formule de taux révisable capé, afin d’éviter tout renchérissement excessif du coût de l’emprunt. Pour exemple, un cap de 1 signifie qu’un taux de 3% annoncé sur 20 ans, ne pourra pas dépasser 4%, et cela même si les taux augmentent davantage. Cette formule est rassurante car elle vous permet de savoir combien vous devrez verser au maximum pour chaque mensualité.

En plus de cette sécurité et des conditions actuelles de taux, les taux révisables présentent également l’intérêt de pouvoir être modifiés et arbitrés afin de tirer profit des configurations du marché.

N’oubliez pas que les mensualités des prêts à taux variables restent souvent stables la première année, voire les deux premières années. Durant cette période, les mensualités sont composées à 60 % d’intérêt, et par conséquent, avoir un taux inférieur de 0,70 % à un taux fixe représente une économie substantielle qui rendra l’opération avantageuse, et cela même si les taux remontent après deux ans.

Dans tous les cas, profitez des 10 jours de réflexion après réception de l’offre de prêt. Vous devez avoir bien évalué les risques en cas de remontée des taux et vous assurer que, le cas échéant, vous serez en mesure de payer la mensualité maximum. Vos courtier en crédit In&Fi sera également à vos côtés pour bien évaluer la  solution qui répondra au mieux à votre cas particulier.