CRÉDITS : QUELS CRITÈRES D’ACCEPTATION POUR LES BANQUES ?

Si vous souhaitez  demander un crédit immobilier à une banque ou un établissement prêteur, mieux vaut mettre toutes les chances de votre côté. Pour cela, apprenez à connaître les critères d’appréciation qui sont évalués avant d’accepter ou non l’octroi de votre emprunt.

Lorsqu’elles étudient une demande de prêt, les banques se basent sur plusieurs critères afin d’évaluer votre capacité à rembourser les sommes qu’elles vous prêtent.

Le premier des critères concerne vos revenus et votre emploi. Pour pouvoir honorer vos mensualités, vous devez disposer d’un revenu récurrent. Cela explique aussi pourquoi il est plus facile pour un salarié en CDI depuis plus d’un an d’obtenir un emprunt plutôt que pour un intérimaire qui ne disposera pas forcément de rentrées d’argent régulières. Sachez cependant que, dans ce dernier cas de figure comme dans celui des CDD, certains organismes de crédits ont développé des produits d’emprunts spécifiques.

Deuxième critère très important : votre capacité d’endettement et votre cotation. Votre endettement devra être de l’ordre de 30 à 33 % de vos revenus. Il va de soi également que si vous êtes déjà fichés à la Banque de France, vous aurez peu de chances d’obtenir un accord.

Troisième critère : l’apport. Les banques accorderont plus de confiance à votre demande si elle est assortie d’un apport supérieur ou égal au montant des garanties et des frais de notaire (la plupart du temps inférieur à 10% de la valeur du bien). Avec un apport, la part du capital restant dû est plus faible. Ainsi, dans l’hypothèse où le prêt ne serait plus remboursé et que le bien acquis soit  saisi et revendu, la probabilité de la banque de retrouver tout ou partie de sa mise est valorisée. Dans le contexte économique actuel, cet apport est un critère important pour donner du poids à votre dossier.

Présenter le meilleur dossier possible peut sembler un parcours du combattant. Heureusement, vous pouvez bénéficier des conseils d’un courtier en credit In&Fi. Non seulement, ils vous aideront à trouver puis à négocier le crédit le plus avantageux, mais ils seront également d’une aide précieuse pour présenter une demande de prêt qui maximise les chances d’une réponse favorable.