CRÉDITS : QUE FAIRE EN CAS DE DIVORCE ?

Acquérir un logement ou une voiture, fonder une famille et avoir des enfants, autant de projets qui peuvent nécessiter de souscrire un ou plusieurs crédits pour un couple marié. Que deviennent ces engagements financiers en cas de divorce ? Comment éviter les situations conflictuelles avec votre ex-conjoint ? In&Fi Crédits vous conseille…

 

Le crédit immobilier après un divorce

Une fois le divorce prononcé, votre banquier peut vous demander de rembourser votre crédit immobilier. Vous avez alors deux possibilités : Soit le rachat du crédit, effectué par vous-même ou votre ancien conjoint, soit la vente du bien immobilier en vue de procéder au remboursement de votre emprunt.

Suivant la date à laquelle le bien a été acquis, la revente n’est pas forcément la meilleure des solutions. Si l’achat a été effectué dans les deux ans, votre crédit est encore peu remboursé. La vente peut alors entrainer des pertes conséquentes, et il vaut mieux dans ce cas envisager un rachat de crédit par l’un des deux ex-conjoints.  Dans le cadre de ce rachat de crédit, la partie qui souhaite acquérir le bien dans sa totalité devra établir un nouveau dossier de crédit auprès de sa banque.

Si l’essentiel du crédit a été remboursé vous avez la possibilité de revendre votre bien pour le solder. Cette opération est d’autant plus avantageuse lorsque le marché immobilier vous permet de faire une belle plus-value.

Que faire en cas de crédit à la consommation

Si un arrangement à l’amiable est possible, c’est la meilleure option envisageable. Dans le cas contraire, vous devez vérifier que le nom de votre conjoint  est bien mentionné dans le contrat du crédit afin de demander le partage du remboursement. Si votre ex est mentionné et qu’il ne souhaite pas payer, vous devrez cependant faire appel à un avocat. Dès la décision judiciaire prise, la copie du jugement devra être envoyée à votre centre de crédit afin de vous libérer des engagements pris par votre ex-conjoint.

Le divorce peut constituer une étape de la vie difficile à gérer. Mieux vaut éviter d’ajouter aux soucis de cet évènement, des problématiques financières qui peuvent être aplanies en suivant quelques procédures simples.