Prêt immobilier, quels taux pour la rentrée ?

taux-pret-immo

Après plusieurs trimestres de hausse consécutive, les taux fixes des crédits immobiliers se sont arrêtés de grimper depuis le début de l’été. L’Agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL) fait état de cette stabilisation et constate dans son dernier baromètre trimestriel que « Les conditions des prêts à taux fixe sont proches de celui du quatrième trimestre 2009 ».

Une stagnation des taux après plusieurs trimestres de hausse

Entre novembre 2010 (date à laquelle les taux avaient atteint leur plus bas niveau historique à 3,22 % en moyenne sur 15 ans) et mars (3,67 % en moyenne) les taux ont progressé à un rythme de 10 points de base tandis qu’au deuxième trimestre 2011 l’augmentation affichait 5 points de base par mois. Après 3,90 % en juin et en juillet, les taux des crédits immobiliers sont restés stables en août à 3,91 %  en moyenne (3,88 % dans le neuf et 3,90 % dans l’ancien). Aujourd’hui, dans son panel de banques étudiées, l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement constate que le meilleur taux fixe pour un emprunt sur 15 ans (hors assurance) s’établit à 3,45 %. Le taux le plus cher s’élève quant à lui à 5,15 %.

Les futurs propriétaires gagnent à faire jouer la concurrence

Que peuvent espérer les aspirants à la propriété pour la rentrée ? En théorie, une baisse des taux est possible puisque le taux de long terme des emprunts d’Etat (OAT), qui sert de référence aux banques en matière de taux fixes, est en diminution depuis plusieurs semaines. Fixé à 2,90 %, le taux des OAT vient de retrouver ses niveaux de l’automne 2010 quand les taux immobiliers étaient au plus bas. Cependant, dans un contexte économique qui reste tendu, il est quand même peu probable que les banques répercutent d’un seul élan ce recul dans leurs barèmes. On peut au contraire penser qu’il n’y aura pas de véritable baisse générale. Chaque banque adoptant une politique de taux spécifique en fonction de sa politique commerciale. Des écarts de taux très importants devraient ainsi être observés d’un établissement bancaire à l’autre, et cela y compris sur un même territoire régional.

Dans un tel contexte, il est plus que jamais nécessaire de faire jouer la concurrence. Pour cela, le conseil des courtiers In&Fi Crédits vous sera précieux. En plus de trouver rapidement pour vous un établissement préteur qui réponde à vos attentes, ils sont les mieux placés pour négocier votre emprunt aux meilleures conditions.