IMMOBILIER : UN BONUS VERT TOUJOURS A L’ETUDE

Lors d’une intervention devant la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), le secrétaire d’Etat au Logement, Benoît Apparu, a rappelé qu’un bonus sur les transactions immobilières « vertes » était toujours à l’étude. Suggéré lors du Grenelle de l’environnement, ce bonus écologique a pour but de renforcer la performance énergétique des biens immobiliers déjà bâtis.

L’objectif de ce bonus est avant tout de donner un avantage compétitif aux logements « verts » sur le marché immobilier. ”En introduisant une « Valeur Verte » dans le prix des biens immobiliers, nous récompensons ceux qui s’engagent dans le développement durable”, rappelait Mr Benoît Apparu.

Sujet d’un groupe de travail dans le cadre du plan bâtiment Grenelle, le bonus « vert » devrait permettre aux acquéreurs de faire baisser les frais d’achat d’un logement à basse consommation d’énergie (BBC). A l’origine, il fut présenté sous la forme d’un bonus-malus visant à améliorer la performance énergétique des bâtiments existants, notamment lors d’un changement de propriétaires, une période propice à la réalisation de travaux

S’il est confirmé, ce bonus offrirait un atout aux vendeurs de logements BBC, peu consommateurs d’énergie. En faisant valoir les frais réduits pour l’acquéreur, ils disposeraient ainsi d’un argument supplémentaire pour déclencher les achats.