Immobilier : Economiser sur son assurance emprunteur

Suite à la proposition de Christine Lagarde, les banques ne pourront plus imposer aux emprunteurs les formules d’assurance groupe qu’elles proposent. Dès le 1er janvier 2010, le consommateur pourra librement choisir son assurance emprunteur en vue de réaliser des économies sur son crédit immobilier.

Pour un crédit immobilier, la banque demande nécessairement une assurance qui garantit le remboursement du prêt en cas de décès ou d’invalidité. En plus de ces assurances obligatoires, il peut être judicieux de contracter une assurance chômage pour se prémunir contre la perte d’emploi. Le coût de toutes ces assurances fait partie du coût global d’un crédit immobilier.

S’informer et comparer les prix des assurances emprunteurs.

Une assurance chômage par exemple représente 0,2 à 0,3% du prêt, mais les écarts peuvent être importants selon la nature des garanties et la situation de l’emprunteur. Selon Patrice Matagne, directeur associé du réseau In&Fi Crédits, « Il existe une très grande variété de formules. Il faut les étudier en détail et les comparer. Ne vous focalisez pas sur les taux. Un crédit a 4,10 % avec une assurance à 0,30 % ne sera pas forcément plus intéressant qu’un crédit à 4,05 % avec une assurance à 0,4%. ». Aujourd’hui la règle est donc simple : améliorer l’information et le conseil sur l’assurance emprunteur pour permettre au consommateur de mieux choisir. La réforme prévoit que le consommateur, souhaitant souscrire une assurance emprunteur à l’occasion d’un crédit immobilier, se verra remettre une nouvelle fiche de conseil et d’information à compter du 1er juillet 2009. Le futur acquéreur est ainsi mieux armé pour se prémunir contre les aléas de la vie en profitant des conditions les plus avantageuses.

Profiter des opportunités proposées par les assureurs.

La possibilité de choisir désormais son assurance emprunteur indépendamment des assurances groupes proposées par les banques, offre de nouvelles opportunités aux acquéreurs. Les conseillers In&Fi Crédits étudient en détail la situation de vos clients afin de leur proposer le contrat d’assurance le mieux adapté à leur cas particulier. Ainsi par exemple, In&Fi Crédits et Suravenir ont signé une convention de partenariat portant sur la commercialisation de l’offre “Sérévi Emprunteur” de Suravenir. Cette assurance individuelle sera désormais proposée par l’ensemble des courtiers du réseau In&Fi Crédits à des tarifs préférentiels. Une chose est certaine : bien que les banques soient naturellement plus enclines à accorder un prêt contracté avec leur assurance groupe, l’emprunteur aura tout intérêt à dissocier l’assurance du crédit immobilier lui-même. C’est une des clés essentielles pour optimiser son opération.