Les aides réservées aux primo-accédants

Démarrant de zéro, avec peu ou pas d’apport personnel, les primo-accédants ont souvent du mal à séduire les banques pour obtenir leur crédit immobilier. Dispositifs locaux, Pass-Foncier, prêt à taux zéro, 1% logement,… de nombreux outils financiers permettent pourtant de faciliter l’accès à la propriété de ceux qui achètent pour la première fois.

Exploiter les dispositifs locaux

Plusieurs villes de France proposent des systèmes de prêts bonifiés. Avec un montant limité, ces PTZ «locaux » se cumulent au PTZ « national » et aux autres prêts. Certaines municipalités (Marseille, Rennes, Montpellier) imposent également aux promoteurs de présenter dans leur programme des quotas d’appartements réservés en priorité aux habitants primo-accédants à des prix inférieurs de 15 à 20 % à ceux du marché.

Bénéficier du Pass Foncier

Lorsque l’on achète sa maison ou son appartement neuf sur plan dans le cadre d’une location-accession, le Pass-Foncier peut également être un facilitateur. Dans un premier temps, le bien est acheté à crédit, ensuite les propriétaires s’acquittent du prix du terrain. Ce système permet de lisser les paiements sur des durées allant de 25 à 35 ans. Pour bénéficier d’un Pass Foncier, l’emprunteur doit disposer de ressources limitées et profiter d’une subvention accordée par une collectivité locale.

Les atouts du prêt à taux zéro.

Le prêt à taux zéro est réservé aux personnes qui achètent pour la première fois leur résidence principale dans le neuf ou dans l’ancien. Il est accordé aux emprunteurs ayant des ressources ne dépassant pas des plafonds fixés par l’État, qui varient selon les régions et la taille du ménage. Ces prêts à taux zéro s’utilisent en complément d’autres prêts comme un crédit bancaire classique, un prêt CAP, l’épargne logement ou le 1% logement. De plus, depuis le 1er janvier, les plafonds du PTZ ont été doublés pour un achat dans le neuf.

Profiter du 1 % logement.

Pour les personnes salariées, il peut être avantageux d’exploiter la piste du I % logement. Proposé au taux de 1,5 % (hors assurances), ce prêt est bien plus attractif qu’un prêt traditionnel. Son octroi n’est pas un droit mais les employeurs réservent souvent cette aide aux primo-accédants. D’un montant limité, le I % logement intervient seulement comme un prêt complémentaire.

Souhaitant montrer qu’en dépit du contexte économique actuel, l’obtention d’un crédit est toujours possible, In&Fi Crédits lance cette année une campagne d’information auprès des consommateurs. L’objectif est de redonner confiance dans l’emprunt tout en montrant les possibilités offertes par les courtiers. S’appuyant sur un jeu internet attrayant, le premier volet de la campagne a été lancé le 10 mars sur le thème "Empruntez au printemps". Les 121 agences du réseau sont déjà mobilisées afin de relayer l’information à l’aide de flyers, affiches, objets publicitaires. A compter du mois de juin, cette campagne s’adressera plus particulièrement aux primo-accédants pour les inciter à franchir le pas !