Lancement annoncé du prêt écolo à taux zéro !

Première action concrète du Grenelle de l’environnement en faveur du bâtiment, l’éco-prêt à taux zéro sera disponible dès le 1er avril. Annoncé le 26 février 2009 par le ministre du développement durable, Mr Jean-Louis Borloo, et par la ministre du logement, Mme Christine Boutin, ce prêt vert devrait créer des emplois tout en incitant les propriétaires à faire des travaux afin de réduire leurs émissions de CO2 et leurs dépenses énergétiques.

Une aubaine pour les propriétaires.

Il faut savoir que les dépenses de chauffage annuelles d’un ménage atteignent 900 euros en moyenne, 1800 euros pour une maison mal isolée et seulement 250 euros pour une maison basse consommation. Le prêt vert à taux zéro encourage les propriétaires occupants et les bailleurs (à l’exclusion des résidences secondaires) à mener des travaux d’importance en vue d’optimiser la performance énergétique de leurs logements. A la clé, un triple intérêt : diminuer le budget énergétique des foyers, réduire les émissions de CO2, et favoriser la création d’emplois.

Une source de croissance pour le secteur du bâtiment.

Dès 2013, le ministre Jean-Louis Borloo estime que 400 000 rénovations seront réalisées chaque année. Un volume qui devrait permettre au secteur du bâtiment de doubler son chiffre d’affaires, de 9 à 18 voire 22 milliards d’euros par an. Cette mesure est en effet une excellente nouvelle pour les artisans du bâtiment puisqu’elle devrait créer 120 000 emplois en plus des 100 000 existants.

Eco-prêt à taux zéro : jusqu’à 30 000 euros !

Pour obtenir ce prêt, le demandeur devra engager au moins deux des six opérations suivantes : isolation de la toiture, isolation des façades (interne ou externe), remplacement des fenêtres, portes d’entrée et portes-fenêtres, installation d’un système performant de chauffage ou de production d’eau chaude (pompe à chaleur, chaudière à condensation, pilotées par un programmateur) et utilisation d’un générateur d’eau chaude à énergie renouvelable (capteurs solaires).

Les particuliers pourront emprunter jusqu’à 30 000 euros pour ces travaux d’amélioration de leur résidence principale. La somme sera ensuite remboursable sur trois ou dix ans. Par ailleurs, pour les foyers dont le revenu fiscal est inférieur à 45 000 euros, l’éco prêt à taux zéro est cumulable avec le crédit d’impôt "développement durable", applicable jusqu’en 2010.

Pour toute information, les propriétaires intéressés ont la possibilité de se renseigner gratuitement en contactant les Espaces info énergie (0810 060 050, prix d’un appel local).

Les conseillers In&Fi crédits sont également les interlocuteurs privilégiés de vos clients. Ils les conseillent au mieux dans ce type de démarches et leur permettent de profiter au mieux des possibilités offertes par ce nouvel éco-prêt !