Crédit immobilier : des taux à la baisse !

C’est l’une des mesures phares du plan de relance de Nicolas Sarkozy concernant le logement : Depuis la mi-janvier 2009, le Prêt immobilier à Taux Zéro (PTZ) est doublé pour toute acquisition dans le neuf. Parallèlement le ralentissement du marché entraine une baisse des taux de nature à relancer les demandes de crédit immobilier.

En plus de la revalorisation des aides aux logements et des nouvelles réductions fiscales pour soutenir l’investissement locatif, les dispositions 2009 concernant les Prêts à Taux Zéro doivent permettre d’atténuer les effets négatifs du contexte économique actuel. Ainsi pour un couple éligible (sous conditions de ressources), les Prêts à Taux Zéro accordés vont passer à 45.000 euros en région parisienne et à 33.000 euros hors de Paris, le montant du Prêt à Taux Zéro pouvant atteindre jusqu’à 30% du prix du logement. Malheureusement, cette mesure ne concernera pas les acheteurs de logements anciens, qui représentent pourtant 2/3 des bénéficiaires habituels de PTZ. En revanche tous les propriétaires pourront bénéficier du nouvel Eco Prêt à Taux Zéro : Un crédit plafonné à 30.000 euros conçu pour financer les travaux intérieurs destinés à l’amélioration de la performance énergétique de l’habitat. Parallèlement à ces différentes mesures positives, la baisse des taux immobiliers se confirme. Pour la première fois depuis fin 2005, les taux d’intérêt du crédit immobilier ont baissé en décembre 2008 à 5,01 % (5,04 % pour l’accession dans le neuf et 4,96 % pour l’accession dans l’ancien), d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Les banques répercutent la baisse des taux de la Banque centrale européenne qui a réduit à trois reprises son principal taux directeur depuis début octobre. De l’avis de nombreux experts, cette baisse des taux est un mouvement de fond, et devrait vraisemblablement se poursuivre tout au long de l’année.