Crédit d’impôts et PTZ, … 2009 favorise l’éco-responsabilité !

La loi de finance 2009 prévoit un Prêt à Taux Zéro et l’extension d’un crédit d’impôts pour les travaux économisateurs d’énergie. Une manière efficace de favoriser l’accession à la propriété de logements éco et d’agir pour le développement durable.

Un Prêt à Taux Zéro pour les travaux éco responsables.

Isolation thermique des toitures, isolation des parois vitrés et des murs extérieurs, production d’eau chaude ou système de chauffage à énergie renouvelable, … La liste des travaux couverts par ce prêt est longue. Concernant uniquement les résidences principales, l’éco prêt à taux zéro doit respecter une limite de 300 euros par m² et de 30.000 euros par logement. Souhaité par le ministre de l’écologie Jean-Louis Borloo, ce PTZ éco sera disponible dès ce mois ci et devrait concerner à terme près de 400 000 logements par an.

Favoriser l’acquisition de logements basse consommation.

De plus, La loi de finance propose deux dispositifs (non cumulables) pour faciliter l’accession à la propriété avec la norme "bâtiment basse consommation" (50kWh/m² et par an). Le premier de ses dispositifs concerne l’octroi d’un prêt à taux zéro d’un montant maximal de 20.000 euros, le second consiste en un crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt, dont la durée est étendue à sept annuités de remboursement et à un taux constant de 40%.

Le crédit d’impôts « développement durable » étendu aux biens locatifs

Par ailleurs, le crédit d’impôt dit "développement durable", chargé d’encourager les économies d’énergie, est étendu aux propriétaires souhaitant louer leur bien. Auparavant, il ne concernait que les propriétaires occupants. En outre, il s’étend dorénavant aux frais de main d’oeuvre pour les travaux d’isolation de parois et aussi aux diagnostics de performance énergétique engagés volontairement. Seul bémol, ce crédit d’impôt n’est pas cumulable avec un "PTZ".