2009 : Comment les banques prêteront à vos clients !

Elle occupe la une des médias et s’immisce dans toutes les conversations : La crise frappe à nos portes. Dans ce contexte devenu difficile, les conditions d’octroi de prêts proposées par les banques sont-elles réellement beaucoup plus rigides ? Les experts In&Fi vous apportent des éléments de réponse…

Les banques françaises ont toujours été très prudentes quant à leurs conditions d’octroi de prêts. La situation actuelle ne va pas changer radicalement cet état de fait. Par souci de sécurité, les banques reviennent néanmoins sur des conditions plus strictes qu’auparavant. Elles seront par exemple intransigeantes sur les niveaux d’endettement, sur la présence d’un apport personnel, la stabilité professionnelle, la valeur des biens acquis, etc… La qualité et la présentation des dossiers constitueront également des critères importants, et là encore, les courtiers vous seront d’une grande utilité. Les conditions d’octroi d’un prêt relais prennent aussi en compte la baisse annoncée des prix de l’immobilier. Ces prêts sont ainsi de plus en souvent proches de 60 à 50 % de la valeur du bien, contre les 70% que l’on a pu couramment rencontrer sur la période précédente. Selon Mr Jean-claude Trichet, gouverneur de la Banque Centrale Européenne : « les taux ne devraient pas augmenter et être au contraire dirigés à la baisse ». Pour conclure, rappelons une évidence : Dans le contexte économique actuel, la capacité des courtiers en crédits à faire jouer la concurrence et à solliciter les banques qui prêteront à vos clients, vous sera d’autant plus précieuse !