La BCE relève ses taux directeurs pour contrer l’inflation

Après 13 mois de statu quo, la Banque centrale européenne a finalement décidé, le 3 juillet de relever d’un quart de point ses taux directeurs. Le taux principal passe ainsi de 4 à 4,25 %. Selon le président de la BCE, cette décision vise principalement à garantir la stabilité des prix à moyen terme. Jean-Claude Trichet s’est cependant montré rassurant : "les fondamentaux économiques de la zone euro sont solides", même modérée, la croissance du produit intérieur brut "ne se dément pas". Avec ce relèvement, il n’est pas exclu que les banques continuent de réviser à la hausse leurs taux d’intérêt cet été. "