Dépendance : les Français favorables à une solution de financement mixte

Selon une enquête OpinionWay menée pour le compte de la Fédération française des sociétés d’assurances, 48 % des personnes interrogées sont favorables à un financement de la dépendance reposant à la fois sur la solidarité nationale, pour les personnes les plus fragiles, et sur une prise en charge individuelle. 37 % se prononcent plutôt pour une prise en charge complète de ce risque par l’Etat, même si cela doit entraîner une augmentation des charges sociales. Les 3/4 des Français adhèrent à l’idée d’instaurer des réductions d’impôt pour aider à la souscription de contrats d’assurance dépendance. Enfin, près de 6 Français sur 10 sont favorables à des solutions de maintien à domicile des personnes en situation de dépendance. D’ailleurs, la prise en charge de la dépendance est avant tout considérée comme une histoire de famille, épaulée par le milieu associatif auquel les Français accordent globalement une forte confiance (78 %), devant les assureurs (68 %) et l’Etat (44 %).