Près de 8 Français sur 10 ne sont pas intéressés par le rachat de RTT

Selon un sondage LH2-Institut de l’entreprise, publié ce matin dans “Les Echos”, 79 % des salariés interrogés n’envisagent pas de faire racheter des jours de RTT, contre 11 % ayant répondu “oui” et 10 % ne s’étant pas prononcé. Le “non” atteint même 82 % chez les “25-34 ans” et les “35-49 ans”, 81 % chez les cadres et les professions intellectuelles supérieures (81 %).