Jeux d’argent en ligne en France : vers la fin du monopole

La France présente aujourd’hui à la Commission européenne un dispositif d’ouverture progressive à la concurrence du marché des jeux d’argent en ligne, première étape de la fin du monopole français des jeux. Le marché français des jeux en ligne serait ouvert aux paris hippiques et sportifs et au poker, mais pas aux machines à sous et aux jeux de loterie. Le dispositif proposé prendrait la forme d’un projet de loi suivi de décrets d’application. Une phase d’expérimentation serait lancée au plus tôt au second semestre 2009. Le ministère du Budget doit organiser vendredi une conférence de presse sur le sujet à Roland-Garros.