Le prix de la terre toujours en hausse

Le prix de la terre agricole a augmenté de 3,4 % en 2007, pour un prix moyen de 4 900 euros par hectare, selon les chiffres établis par les sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural. Ce chiffre cache cependant une grande disparité selon les régions. Dans le Var, en raison de la pression foncière, le prix de l’hectare peut avoisiner 38 540 euros alors qu’en Loire-Atlantique, il plafonne à 1 840 euros. Mais c’est le vignoble qui détient le record : le prix moyen à l’hectare a augmenté de 11 % en 2007 pour atteindre 95 300 euros, avec un record absolu pour le vignoble champenois dont l’hectare caracole à 734 000 euros, soit une hausse de plus de 17 %. Le prix des forêts a également enregistré une forte augmentation en 2007 : +8,5 %, soit un prix moyen de l’hectare de forêt non bâtie de 5 540 euros, conséquence de la flambée de 29 % du prix du bois en 2007.