Perco : les DRH demandent l’aide des établissements financiers

68 % des directeurs de ressources humaines et directeurs financiers d’entreprises de plus de 200 salariés perçoivent le Perco (plan d’épargne pour la retraite collectif) comme un véritable outil d’épargne, alors qu’à l’inverse, 30 % n’y voient qu’un complément de rémunération. L’enquête TNS-Sofres, réalisée pour le compte de Fidelity, révèle toutefois que 40 % des DRH et DAF se sentent mal informés sur l’épargne salariale en général et 62 % d’entre eux jugent indispensable l’accompagnement de la part des établissements financiers. Enfin, 62 % des professionnels interrogés estiment que le Perco est un outil adapté pour relever le défi des retraites, mais, selon eux, l’adhésion aux atouts du Perco (notamment les avantages fiscaux) est encore “molle”.