Les gros contribuables de l’ISF fuient à l’étranger

Le nombre d’évadés fiscaux est en constante progression en France. En 2006, 843 redevables de l’ISF ont quitté la France, soit environ 200 de plus qu’en 2005, “emportant 2,8 milliards d’euros de capitaux”, selon le rapporteur général du Budget au Sénat, Philippe Marini, interrogé par le Figaro de ce mardi. En 10 ans, le total des évadés fiscaux s’élève à 4 658, représentant 18,6 milliards d’euros de base imposable. Les contribuables choisissent la Belgique pour 16 % d’entre eux, la Suisse (15 %), le Royaume-Uni (11%) et les Etats-Unis (10 %). Selon le sénateur, les mesures votées en 2007 (bouclier fiscal) ne suffiront pas à infléchir la tendance et pensent que les départs se poursuivront au même rythme dans les années à venir, “la meilleure solution serait de lever le seuil d’imposition de 770 000 euros à 1 million d’euros”.