Plus-values sur valeurs mobilières : les nouvelles dispositions commentées par la DGI

La loi de finances pour 2008 a relevé à 18 % le taux d’imposition des plus-values sur valeurs mobilières realisées à compter du 1er janvier 2008, contre 16 % auparavant. A ce taux de 18 % s’ajoutent les prélèvements sociaux au taux de 11 %, ce qui porte le taux global d’imposition à 29 %. En outre, le seuil de taxation de ces plus-values, fixé à 20 000 euros pour l’année 2007, est relevé à 25 000 euros pour l’imposition des revenus de 2008 et sera, par la suite, actualisé chaque année. L’administration fiscale vient de rappeler et commenter ces nouvelles dispositions dans une nouvelle instruction en date du 14 mai.