Une série de records pour le baril de pétrole

Le cours du baril de pétrole a battu un nouveau record, hier à New York, en atteignant le seuil symbolique de 127 dollars, malgré une révision à la baisse de la demande énergétique mondiale en 2008 par l’Agence internationale à l’énergie (AIE). A New York, depuis dix jours, le prix de l’or noir bat un record par jour. Il s’est renchéri de plus de 15 dollars depuis le 1er mai. A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin a clôturé à 124,10 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 1,19 dollar par rapport à lundi.