Le gouvernement veut plafonner cinq niches fiscales

Christine Lagarde, la ministre de l’Économie, a remis hier son rapport sur les niches fiscales aux commissions des finances de l’Assemblée nationale et du Sénat. Ce document fait le point sur les 350 avantages fiscaux dont bénéficient certaines catégories de contribuables ou certains secteurs économiques. Elle a annoncé qu’elle voulait plafonner cinq niches fiscales. Sont notamment concernées les réductions d’impôt sur le revenu pour investissements productifs et locatifs dans les DOM-TOM, dont bénéficieront cette année près de 40 000 personnes pour un montant de 780 millions d’euros et la déductibilité des dépenses architecturales et paysagères réalisées dans les secteurs “sauvegardés” (dispositif Malraux), qui doit profiter à 3 500 contribuables en 2008, pour environ 50 millions d’euros. Les propriétaires de monument historique pourraient également voir une partie de leurs dépenses d’entretien réintroduite dans leur assiette imposable. Enfin, la dispense d’impôt consentie aux personnes louant des locaux en meublé professionnel devrait être revue à la baisse.