Immobilier : les acquéreurs négocient

Les acquéreurs de biens immobiliers négocient de plus en plus les prix, selon la dernière livraison de l’indice PAP Immobilier. En effet, les taux de négociation (écart de prix entre le prix de l’annonce et le prix réel de transaction) atteignent 2,82 % pour les appartements et 3,31 % pour les maisons, contre respectivement 1,83 et 2,20 % il y a deux ans. Sur le plan des prix, l’indice fait état d’une petite hausse en janvier : +0,83 % pour les appartements et +0,66 % pour les maisons. En variation annuelle, la tendance est toujours à la stabilité (+1,68 % pour les appartements et +0,36 % pour les maisons). "Le contexte immobilier international morose ne semble donc pas pour l’instant avoir un impact significatif sur les prix de l’immobilier français", indique le communiqué du groupe PAP.