Crédit : pas de risque de crise “à l’américaine” en France…

Les banques et établissements financiers partenaires du Réseau In&Fi Crédits sont unanimes : les emprunteurs français sont protégés des risques comparables à ceux que subissent par des millions de propriétaires immobiliers américains depuis la crise dite des "subprimes". Les prêts à taux révisables font en effet, dans notre pays, l’objet de nombreuses mesures d’encadrement, qui sécurisent les acquéreurs. Ces derniers peuvent certes voir leurs mensualités de crédit augmenter, en raison de la situation spécifique du marché actuel, mais le plus souvent dans la limite de plafonds déjà déterminés par contrat. Dans son principe, et dans ces conditions, le prêt à taux révisable peut toujours constituer une bonne solution : ce type de crédit peut en effet permettre à de

nombreux emprunteurs de financer leur projet sur une durée plus longue, et donc avec une capacité d’emprunt plus élevée. L’association aux prêts aidés et complémentaires (comme le prêt à taux zéro) se révèle également plus facile dans bien des cas. En clair, les règles d’octroi du crédit en France n’ont pas d’équivalent aux Etats-Unis, et même dans plusieurs pays européens, et l’alongement de la durée moyenne des prêts continuera dans les années qui viennent à inciter les acquéreurs de biens immobiliers à y recourir. Les banques, quant à elles, adapteront leurs gammes de prêts à cette évolution du marché, et les mesures en faveur de la protection et de l’information des emprunteurs seront renforcées par les pouvoirs publics.