Le gouvernement entend favoriser la mobilité bancaire et moraliser la distribution du crédit revolving

Christine Lagarde, ministre de l’Economie, a réuni hier le Comité consultatif du secteur financier, instance qui réunit notamment banquiers et représentants des clientèles de particuliers. Le CCSF devra à nouveau formuler des propositions avant le milieu de l’année sur la mobilité bancaire. Le gouvernement souhaite que la profession bancaire prenne des engagements concrets "pour permettre aux clients qui le souhaitent de changer de banque plus facilement en toute sécurité". Christine Lagarde a également lancé une mission, qui devra rendre ses conclusions d’ici fin février, afin de renforcer l’efficacité du fichier FICP (incidents de paiement) dans la lutte contre le surendettement. Enfin, des propositions devront également être formulées afin de responsabiliser la publicité et la distribution du crédit revolving (crédit renouvelable).