Le meilleur conseil pour votre assurance de prêt c’est un courtier In&Fi Crédits

Vous allez souscrire un prêt immobilier. C’est un enjeu financier important et engageant puisqu’il s’inscrit dans une durée longue. Un emprunteur avisé doit arbitrer le financement de son projet en comparant des offres concurrentes dans leurs composantes complètes c’est-à-dire le crédit auquel il faut ajouter l’assurance emprunteur obligatoire.

En effet, pour garantir son risque que le crédit soit payé en cas d’accident de la vie (décès, invalidité, arrêt de travail pour incapacité) la banque que vous sollicitez vous imposera la souscription d’un contrat groupe d’assurance décès-invalidité.

Ce qu’il faut savoir c’est que, par ignorance ou indifférence, 80% des emprunteurs qui traitent directement avec une banque souscrivent l’assurance groupe de la banque sans la mettre en concurrence avec une assurance individuelle proposée par un assureur ou un courtier. Sans aucun doute vous êtes bien couvert. Mais à quel prix !

Fort heureusement depuis le 1er octobre 2015, la donne a changé. Désormais les banques ont l’obligation de communiquer à chaque emprunteur immobilier une fiche standardisée d’information (FSI) qui détaille la liste des garanties qu’elles exigent. Cette procédure impérative donne à chaque emprunteur le droit de mettre en concurrence le contrat groupe de la banque avec un contrat individuel en délégation d’assurance.

“Selon le contrat souscrit et le profil, le montant de la couverture peut varier de 4 000 € à 16 000 €”

Pour répondre à ce besoin de mise en concurrence, le réseau des courtiers In&Fi Crédits dispose de la faculté légale, matérialisée par une inscription à l’ORIAS, de faire des présentations d’opérations d’assurance. Dans chacune de nos agences, un spécialiste assurance et crédit est en en capacité de comparer immédiatement l’offre du contrat de groupe que vous propose votre banque avec celles de l’ensemble de nos partenaires assureurs.

Notre comparateur permet d’identifier, compte tenu de votre profil santé, l’offre concurrente la mieux adaptée en termes de garanties et de coût. Cette nécessité de la comparaison s’impose puisque l’assurance de prêt peut représenter jusqu’à 25 % du coût total du crédit immobilier.

Avec la baisse des taux, le coût de l’assurance n’est plus un coût marginal.  Si vous souscrivez un taux à 1,50% sur 20 ans avec un taux d’assurance à 0,40% votre opération est globalement traitée à 1,90% et si c’est 0,10% ce sera 1,60%. C’est 16% de moins !

Ainsi, pour un crédit de 200 000 € sur 20 ans, dans les conditions ci-dessus pour un homme de 35 ans, selon le contrat souscrit et le profil, le montant de la couverture peut varier de 4 000 € à 16 000 €, soit du simple au quadruple !

Comme l’indique Pierre-Etienne Beuvelet, Directeur Général d’In&Fi Crédits « Nous avons l’expertise et les offres quasi exhaustives en crédits et assurances pour optimiser les conditions de financement de nos clients. Malgré les réticences bancaires nous avons réussi plus de 35% des dossiers en délégation d’assurance contre 15% pour l’ensemble des financements. Avec l’imposition faite aux établissements de crédits de laisser jouer la concurrence nous anticipons une progression de 15% en 2016»

Il est indiscutable que l’emprunteur qui sollicite les services d’un courtier dispose, sans aucun risque, du formidable atout de la mise en concurrence pour obtenir la meilleure solution de crédit.