Des difficultés financières ? In&Fi peut vous aider

En 2015, les commissions de surendettement de la Banque de France ont enregistré 197 731 dossiers recevables. Les raisons identifiées sont à plus de 80% la suite d’accidents de la vie (chômage, divorce, santé etc…).

Le recours à l’arbitrage de la Banque de France concerne ceux qui n’ont pas trouvé de solution par la voie contractuelle non contrainte. Elle fait suite à une suite d’évènements traumatisants :

  • Huissier
  • Arrêt chez Tiers Détenteurs (ATD)
  • Exécution des cautions
  • Vente judiciaire des biens mobiliers ou immobiliers

La situation nationale est cependant significativement plus importante puisqu’il est dénombré en permanence près d’un million de ménages en difficulté de trésorerie. Le volume crédits et créances regroupées représente près de 20 milliards par an.

La technique du rachat de crédits et de créances consiste à regrouper toutes les dettes en un seul et même crédit d’une durée calibrée pour que les mensualités soient compatibles avec les ressources de l’emprunteur. Le regroupement est un outil de gestion qui permet :

  • de rétablir une situation de trésorerie compromise
  • de retrouver une solvabilité
  • de préserver ses actifs mobiliers ou immobiliers

Pour une minorité aisée et avisée c’est un choix de gestion de leurs flux financiers pour financer de nouveaux projets (amélioration de l’habitat, devenir propriétaire etc…).

Des établissements de crédits spécialisés

Il y a deux marchés de regroupement selon la constitution du dossier et la nature des garanties : le regroupement sans garantie hypothécaire et le regroupement avec garantie hypothécaire.

Les 5 des 6 établissements crédits spécialisés sont des filiales spécialisées des principaux groupes bancaires :

  • Crédit Foncier Alsace Lorraine (CFCAL filiale ARKEA Crédit mutuel de Bretagne)
  • BNP PF => filiale BNP Paribas et Sygma Banque
  • CGI => filiale Société Générale
  • Créatis => Filiale COFIDIS => filiale Crédit Mutuel-CIC
  • Créditlift => Filale CACF => filiale Crédit Agricole
  • GE Money Bank (en vente)

Sur le plan commercial, ces banques développent leur activité avec le concours quasi exclusif d’environ 400 Courtiers Intermédiaires en Opérations de Banque et Services de Paiement (IOBSP). Leurs services sont inaccessibles aux emprunteurs.

Des taux pas si élevés

Les taux applicables au regroupement sont contraints par la règlementation des taux d’usure publiés chaque trimestre par la Banque de France :

  • Si le regroupement comprend plus de 60% d’immobilier le taux ne pourra pas dépasser 4,05% en fixe et 3,55% en variable.
  • Si le regroupement comprend moins de 60% d’immobilier c’est le taux d’usure des prêts à la consommation qui s’applique. Actuellement son maximum est à 7,63%.

Chez In&Fi Crédits, les taux proposés varient en fonction de la durée et de la qualité du dossier. Pour un regroupement qualifié en consommation, nous obtenons du 4,90% pour une durée inférieure à 10 ans et pour un regroupement qualifié en immobilier nous pouvons obtenir du 3,40 %.

Nos recommandations

Agir vite

En matière d’endettement non couvert, le temps n’arrange pas les choses, bien au contraire, il les aggrave. Agir vite est donc une décision responsable; il s’agit d’éviter d’atteindre un niveau d’endettement irréversible.

Informer son entourage

Si vous êtes au courant de situations difficiles n’hésitez à recommander les services d’un courtier. Je rappelle que l’étude, le montage et la présentation du dossier sont gratuits. Le coût des services du courtier est inclus dans le crédit (pas de cash à sortir) et surtout il n’est payable que si et seulement si le crédit est accepté et débloqué.

Choisir un courtier spécialisé en regroupement

Tous les intermédiaires de crédits ne sont pas forcément des professionnels en regroupement et tous n’ont pas de partenariat avec tous les banquiers spécialisés.

Dans la réalité, beaucoup de ceux qui le prétendent sous-traitent en fait leurs clients à d’autres courtiers. Seuls des experts, comme les courtiers In&Fi Crédits, disposent de partenariats avec tous les établissements spécialisés cités ci-avant.

 

Par Pascal Beuvelet, Président fondateur d’In&Fi Crédits