Déficit bugdétaire : pas d’amélioration par rapport aux prévisions

Le déficit budgétaire de la France s’élevait à 38,4 milliards d’euros à la fin 2007, soit un niveau proche de l’objectif de 38,3 milliards retenu dans le collectif fixé à l’automne, selon Eric Woerth, le ministre du Budget et des Comptes publics. Le ministre espérait un déficit en légère amélioration par rapport aux prévisions. Bercy comptait notamment sur de meilleures rentrées d’impôt sur les sociétés. Celles-ci n’ont pas compensé les importantes pertes de recettes d’impôt sur le revenu, liées à la multiplication des crédits d’impôt.