Retardataires, il est encore temps de renégocier votre prêt

Rénégociation de crédit, il est encore temps

En 2016, les taux les plus bas sont encore d’actualité. La renégociation reste donc une formidable aubaine pour les retardataires qui peuvent encore profiter de conditions exceptionnelles.

Chez In&Fi, nous accompagnons quotidiennement les clients qui nous sollicitent pour renégocier leur crédit. Un exemple chiffré est très explicite :

En avril 2012, Monsieur A a financé leur logement avec un prêt de 250.000 € sur 25 ans à un taux fixe de 4,15 %. En Janvier 2016, il sollicite In&Fi Crédits pour renégocier son crédit. Le détail du montant à refinancer donne les résultats suivants :

  • 225 763 € Le capital restant dû en février 2016 (reste 253 mois à courir)
  • 4 685 € L’indemnité de remboursement anticipé
  • 2 600 € La garantie Crédit Logement
  • 3500 € Les honoraires du courtier (1,5%)

Ensemble, cela représente un montant à financer de 236 548 €. Pour réussir l’opération, In&Fi Crédits propose de monter un crédit de 236 548 € au taux fixe de 2.10 %.

A ce stade, Monsieur A peut choisir entre deux opportunités d’économies :

  • Soit un gain de 46 000 € s’il décide de baisser les mensualités : elles passent de 1340 € à 1158 € (hors assurance). A durée égale c’est un gain de 182 € par mois
  • Soit un gain de 56 000 € s’il opte pour une réduction de la durée du prêt : à mensualités égales, il épargne 42 mois de remboursements.

En outre, la signature d’un nouveau contrat d’assurance de prêt pourra également être la source de nouveaux gains !

Comme vous le constatez, il s’agit d’un enjeu financier important. Renégocier son crédit est un acte de bonne gestion.

Attention, même avec une différence de taux importante, il peut ne pas être intéressant d’engager une renégociation. Ce qui est certain, c’est que seul un courtier sera en mesure de déterminer l’opportunité de déposer un dossier ou non.

Vous pouvez être rassuré car son intervention ne présente aucun risque financier car il lui est formellement interdit de facturer des honoraires tant que le crédit n’a pas été obtenu et le financement débloqué.

 

Par Pascal Beuvelet, Président fondateur d’In&Fi Crédits