Votre banquier n’est pas le meilleur atout pour obtenir votre crédit immobilier

Vous envisagez de réaliser un achat immobilier et vous avez besoin d’un prêt immobilier. Vous voulez savoir si votre situation vous permet d’obtenir un crédit pour financer l’achat et conserver les moyens d’assurer un niveau de vie qui vous convient. Très naturellement vous consultez votre agence bancaire. Plusieurs conditions sont susceptibles d’affecter les réponses qui vous serons faites.

Chaque directeur d’agence dispose d’un pouvoir d’engagement sur le montant du crédit et le taux du crédit qu’il peut vous consentir. Si le montant de votre emprunt dépasse les pouvoirs d’engagement, il devra nécessairement obtenir l’accord d’un comité ad hoc. Ce comité est une instance de décision qui ne statue que sur des dossiers construits pour un projet matérialisé par une promesse de vente.

Son accord est indispensable à l’émission de votre offre de prêt qui formalise l’accord de la banque sur les conditions de son prêt (Montant, durée, taux, garanties).

Donc, sur le plan procédural, si votre demande est hors des pouvoirs de votre interlocuteur et en l’absence de promesse de vente vous n’aurez aucune réponse sur laquelle tenir.

D’autre part, la présentation de votre demande de prêt au comité d’engagement impose à votre conseiller la constitution d’un dossier exhaustif. Un dossier incomplet ou mal présenté est repoussé.

Aussi, d’une certaine façon, le comité constitue une instance de contrôle des compétences du conseiller bancaire présentateur et du directeur qui le chapeaute. Quand on sait que les conseillers ne sont quasiment pas « récompensés » sur les dossiers de crédits, il est clair que la tentation d’échapper à cette situation indirecte de contrôle professionnel, est grande.

Dans ce cas les raisons le plus souvent mises en avant sont identifiées :

  • Est-ce le bon moment d’acheter ?
  • Ne pensez-vous pas que les prix vont baisser ?
  • Pourquoi investir tout votre apport ?
  • Je vous recommande de garder votre placement pour faire face à d’éventuelles difficultés. Etc…).
  • Comme vous le savez il est très difficile d’obtenir un crédit
  • Ma direction ne me suit pas….

 

Il s’agit d’une situation très paradoxale puisque les banques sont résolument prêteuses. Ainsi, Chez In&Fi Crédits nos partenaires banquiers nous ont donné des objectifs de + 15% pour 2015 !

Les Etats-Majors ont bien identifié que le recours aux courtiers en crédits est indispensable à la conquête commerciale de nouveaux clients. Ainsi, pour faciliter notre travail, nous avons directement accès à des plateformes exclusivement dédiées à l’analyse des dossiers de nos clients emprunteurs. Ces plateformes accessibles aux seuls courtiers sont constituées autour d’analystes professionnels qui maitrisent parfaitement le financement immobilier. Pour un dossier complet, ils sont en capacité de donner une réponse dans un délai maximum de 72 heures. En outre et ce n’est pas le moindre, leur capacité d’engagement est beaucoup plus importante qu’en agence (Montant du crédit et niveau de taux).

Pour toutes ces raisons je recommande aux emprunteurs de consulter un courtier qui en plus d’une offre comparative complète permet une réponse dans les délais les plus rapides.

 

Par Pascal Beuvelet, Président fondateur d’In&Fi Crédits