Que gagne-t-on réellement avec un PTZ ?

Dès le 1er octobre 2014, de nouvelles règles de calcul seront applicables aux droits du Prêt à taux Zéro. Réservé aux primo-accédants qui acquièrent un logement neuf en résidence principale, mais aussi aux locataires HLM achetant le logement qu’ils occupent, le PTZ devrait également être étendu aux travaux dans l’ancien avec travaux en 2015 (sous certaines conditions). Faisons le point sur les avantages réels que propose le PTZ à ses souscripteurs.

Combien peut-on gagner avec un Prêt à Taux Zero ?

Si l’on compare un plan de financement avec et sans PTZ, on peut rapidement évaluer les bénéfices obtenus. Par exemple, un couple avec deux enfants et une capacité de remboursement de 1.200 euros par mois, pourrait financer un bien de 243 600 euros, à un taux fixe de 3,35% sur 25 ans. S’il effectue cette opération avec un PTZ de 63.336 euros, ses remboursements passeraient de 1200 euros à 1.073,20 euros par mois pendant 25 ans*. Soit une baisse d’un peu plus de 10% de la mensualité et une économie de 38.043 euros sur le coût total de leur emprunt. Les acheteurs pourraient également décider de diminuer la durée de remboursement et passer sur 22 ans, avec une mensualité de 1188,70 euros, pour une économie supplémentaire de 8.143 euros. Le gain est donc bien réel lorsque le financement s’accompagne d’un PTZ.

Puis-je acheter un logement plus grand grâce à un PTZ ?

Oui, un PTZ permet d’augmenter son pouvoir d’achat immobilier et d’acheter un bien à un prix plus élevé. L’augmentation de cette capacité de financement dépendra de la situation de chacun. Plus les revenus de l’emprunteur seront faibles, plus il bénéficiera de conditions de remboursement du PTZ avantageuses, avec notamment des différés de remboursement. Notons, par ailleurs, que contrairement à une idée communément reçue, ce n’est pas l’état qui avance le montant du PTZ, mais bien la banque. L’état intervient seulement dans la prise en charge des intérêts du PTZ en les remboursant sous forme de crédits d’impôt que la banque déduit de son impôt sur les sociétés.

Les avantages du PTZ seront-ils plus importants au 1er octobre 2014 ?

D’une manière générale, les nouvelles conditions favoriseront les communes situées dans les zones B1, B2 et C, mais le PTZ sera en revanche moins intéressant en zone A. La nouvelle mouture prévoit également un classement modifié pour certaines communes qui seront déclassées tandis que d’autres se verront surclassées. Enfin, il est bon également de se rappeler que plus les taux des prêts immobiliers baissent et moins les avantages d’un plan de financement avec PTZ sont importants.

 

*Calcul effectué selon les barèmes du PTZ au 01er Octobre 2014. Sources www.cbanque.com